La newsletter du salon

Interview : Patrick de la Guéronnière, président de l’Agora des  directeurs de la sécurité

« Le directeur sécurité doit travailler en collaboration avec tous les métiers de l’entreprise »

La multiplication et l’aggravation des menaces ont-elles modifié le rôle des directeurs sécurité, selon vous ?

Patrick de la Guéronnière : Le monde a clairement évolué depuis deux ou trois ans, notamment en raison du risque terroriste croissant — y compris les problèmes liés à la radicalisation de certains individus — et des cyberattaques. Les directeurs sécurité sont davantage sollicités, not mment pour prendre les mesures de prévention nécessaires et traiter les failles existantes dans le dispositif de sécurité.

En ce qui concerne la cybersécurité, la future loi européenne qui entrera en vigueur d’ici quelques mois va profondément modifier les choses, ce que les entreprises ne mesurent pas très bien encore aujourd’hui.

Pour le directeur sécurité, ce seront des engagements importants qui devront être pris. Mais s’il reste isolé dans sa fonction, cela n’aura pas beaucoup d’efficacité. Il est absolument nécessaire qu’il dispose d’attributions larges et qu’il soit en contact avec tous les autres métiers de l’entreprise. C’est grâce à ce travail en commun que l’on pourra élaborer une cartographie des risques objective sur l’ensemble de l’entreprise.

 

Malgré une demande forte, les relations entre les prestataires et les donneurs d’ordre restent tendues. Est-ce votre sentiment ?

Patrick de la Guéronnière : Cela dépend des prestataires que l’on choisit ! Si l’on rentre dans une logique de prix uniquement, des relations tendues sont inévitables. Il est crucial d’arriver à une relation équilibrée, ce qui passe par une sélection plus drastique en privilégiant la compétence et le savoir-faire. Il faut accepter l’échange de vues avec un prestataire qui a ses propres compétences que nous n’avons parfois pas. Il se peut aussi qu’il soit aussi compétent que le directeur sécurité. Celui-ci doit, avec beaucoup d’humilité, savoir écouter un point de vue différent du sien.

 

Agora des directeurs sécurité est partenaire du salon AccesSecurity. Quel intérêt y voyez-vous ?

Patrick de la Guéronnière : Le salon AccesSecurity constitue une opportunité d’échanges qu’on n’a pas souvent l’occasion d’avoir. Il a un impact régional mais aussi une couverture plus large, ce qui est un atout particulièrement appréciable.

Je suis particulièrement satisfait qu’Agora des directeurs sécurité Marseille – Provence soit un partenaire actif de cet événement, notamment par la participation de son président au colloque.  

 

SOMMAIRE

La newsletter du salon     AccesSecurity     est éditée par la Safim

Directrice de la publication : Catherine Casadei - Rédacteur en chef : Patrick Haas - En Toute Sécurité

Maquette : Littérale - patrick.febie@litterale.eu - Directrice des manifestations adjointe : Anna Gallone 04 91 76 90 83

Responsable communication : Anne Labasque 04 91 76 83 83

Site réalisé par                   - Tous droits réservés.

La newsletter du salon     AccesSecurity     est éditée par la Safim

Directrice de la publication : Catherine Casadei

Rédacteur en chef : Patrick Haas - En Toute Sécurité - Maquette : Littérale - patrick.febie@litterale.eu

Directrice des manifestations adjointe : Anna Gallone 04 91 76 90 83

Responsable communication : Anne Labasque 04 91 76 83 83

Site réalisé par                  - Tous droits réservés.